Des images pour les Humanités Digitales, 3-4 avril 2013

IHDBDepuis bientôt trois ans, des collègues de huit laboratoires du site universitaire bordelais ont amorcé une coopération visant à développer une réflexion commune autour de la thématique des Humanités Digitales. L’ambition de ce collectif est de faire de Bordeaux une référence dans le domaine des Humanités Digitales, projet pluridisciplinaire de recherche appliquée et de développement d’outils numériques pour la recherche, en sciences humaines et sociales.
Issus de laboratoires en SHS (Sciences de l’information et de la communication, arts, histoire, lettres, géographie et environnement, droit) STIC et mathématiques appliquées ainsi que d’une unité de service CNRS spécialisée dans la 3D, les chercheurs organisent les 3 et 4 avril 2013 leur troisième rencontre.
Ces journées d’études poursuivent les travaux déjà engagés les années précédentes sur « Les parcours de la recherche dans les communautés virtuelles » (2011) et « Le Tournant numérique des sciences humaines » (2012).
Elles concernent cette année la question des images et de leurs usages par les chercheurs. Le défi des images pour la recherche concerne autant le travail sur les corpus d’images numériques, la numérisation d’images, la visualisation des données que la constitution d’outils et de modèles de représentations de données. Les images, et les nouveaux moyens techniques qui permettent leur étude, interrogent les méthodes et les soubassements épistémologiques des recherches. Ces journées se proposent de mettre en perspective la question du donner à voir dans la recherche et les activités digitales associées au renouveau des problématiques visuelles en SHS.
Les conférences, symposium et les débats seront organisés autour de quatre thématiques :
– Donner à voir, la place des images pour les Humanités Digitales ;
– Images, visualisation de données et recherches ;
– Les dynamiques internationales des Humanités Digitales ;
– Humanités : enjeux sociaux et développement économique.

La table ronde intitulée « Humanités digitales : usages sociaux et développement économiques » présidée par Didier Paquelin1 sera notamment l’occasion d’aborder « Le patrimoine à l’ère des Humanités Digitales, usages et enjeux de médiation ».
Cette communication me permettra d’interroger les pratiques contemporaines de diffusion du patrimoine, qu’il soit monumental ou documentaire, et ainsi de réfléchir à ces nouvelles façons d’appréhender l’espace historique et urbain que proposent les parcours nomades et multimédias sur tablettes et supports numériques. Des exemples concrets permettront notamment d’inventorier les usages de la réalité augmentée au sein de l’espace public, d’en explorer la variété et d’en analyser le rôle dans l’expérience de la visite patrimoniale. Ces nouvelles pratiques et leurs outils de médiation afférents créent semble-t-il de nouvelles représentations du temps qui participent à la patrimonialisation généralisée des signes du passé et font vivre dans l’esprit d’un public de plus en plus élargi le goût pour le patrimoine. Ces expériences soulèvent également des questions d’appropriation de ces techniques de visualisation et des enjeux de leur intégration dans des habitudes patrimoniales anciennes.

Pour plus d’informations : programme.

  1. Responsable du pôle : Observatoire des usages et des pratiques numériques de la recherche. Institut des Humanités Digitales de Bordeaux []

Jessica Fèvres - de Bideran

Jessica de Bideran est actuellement chercheur post-doctoral au sein de l'université Bordeaux Montaigne et est membre de l'équipe MICS du LERASS de l'université de Toulouse. Elle participe ainsi à plusieurs programmes de recherche où il est question de numérisation et de valorisation numérique des patrimoines (monumental documentaire, etc.)...

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *