À propos de l’auteur

Collaborateur permanent du LERASS – MICS, Centre de recherche en Sciences de l’Information et de la Communication, axe »Partage des savoirs, Organisation des connaissances, Médiation des connaissance », Université Toulouse-Paul Sabatier.

Membre de l’Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines et collaborateur permanent du programme HIST3D, École nationale supérieur des Arts Décoratifs de Paris, Institut National d’Histoire de l’Art (INHA) et Université Paris 3–Sorbonne Nouvelle.

Depuis Juin 2014 : Chercheur post-doctoral sur les programmes de recherche « Mauriac en ligne » et « MédiaNum » / Programme de recherche Région « Visages et Paysages d’Aquitaine : en feuilletant les articles de François Mauriac » – EA TELEMCentre d’études et de recherches sur François Mauriac / Programme de recherche Région « Valorisation du patrimoine et transmédia » – MICA.

Juillet 2015-Juillet 2016 : Chargée de mission « Humanités numériques », Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine – Université Bordeaux Montaigne.

Juin 2013 – Mars 2014 : Ingénieur de recherche sur le projet « Cathédrales Numériques ». Programme de recherche conjoint Université de Bordeaux Montaigne (Aquil@bs – Numérique et Culture) – Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Aquitaine).

2013 : Qualification CNU, 71e section, Sciences de l’Information et de la Communication

2012 : Doctorat, Histoire de l’Art, Université de Bordeaux 3.
Infographie, images de synthèse et patrimoine monumental. Espace de représentation, espace de médiation.
Soutenue le 15 juin 2012.
Jury : Philippe Araguas (Bordeaux 3, Professeur en Histoire de l’Art Médiéval), Philippe Fleury (Caen Basse-Normandie, Professeur en Latin), Patrick Fraysse (Toulouse 3, Maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication), Jean-Claude Golvin (CNRS, Directeur de Recherche), Daniel Jacobi (Avignon et Pays de Vaucluse, Professeur en Sciences de l’Information et de la Communication), Lise Vieira (Bordeaux 3 Professeur en Sciences de l’Information et de la Communication).
Mention Très honorable avec les Félicitations du jury à l’unanimité.

Pour télécharger le manuscrit sur theses.fr.

Cette thèse pose la question de l’usage des techniques infographiques pour représenter le passé et le patrimoine monumental en particulier. Cette réflexion est bâtie autour d’une double approche, à la fois académique, suite à une formation en Histoire de l’Art, et professionnelle, à l’occasion de projets suivis auprès de musées, sites archéologiques et monuments historiques. Il s’agit en l’occurrence d’accompagner, en qualité d’historienne de l’architecture, des infographistes dans la réalisation des modélisations architecturales et dans la conception des dispositifs de médiation. L’objectif de recherche est de sortir d’une dimension purement technicienne afin d’analyser ces dispositifs comme des espaces de médiation, au sein d’une communauté scientifique (les « spécialistes » du patrimoine, les « savants ») et à destination d’un public élargi (les « néophytes »). Car la représentation du patrimoine architectural ou archéologique à l’aide des outils infographiques n’est pas une pratique qui est apparue spontanément en tant que telle, du jour au lendemain, que ce soit dans la sphère publique, ou dans la sphère plus restreinte de la communauté des chercheurs. Si ce phénomène est évidemment intimement corrélé à l’évolution du monde numérique et informatique, il serait bien trop simpliste de le considérer comme seulement consécutif de cette révolution technologique. En effet, des transformations des espaces médiatiques et scientifiques se jouent parallèlement. Il s’agit donc de déceler à travers cette étude les éléments qui ont mis en place les conditions d’émergence et de développement de ces pratiques à la fois graphiques, informatiques et scientifiques. Ainsi défini, le contexte nous donne ensuite accès à l’analyse des pratiques et des appropriations de ces techniques par les différents usagers. Enfin, il convient de s’attarder sur la matérialité de ces images et de mettre en évidence les rapports entre techniques infographiques et communication, entre scientifiques et au sein de l’espace public. En définitive, il semble que ce que nous donnent à voir ces nouvelles représentations, c’est une hybridation des pratiques et des codes signifiants entre culture savante et culture populaire.

Participations à un ouvrage :

2016 : « Les apôtres du portail Royal à la trace, documentarisation et construction du discours de l’historien de l’art », In Schlicht Markus (dir.), Le Portail Royal de la cathédrale de Bordeaux. Bordeaux : Ausonius, 12 pages.

2016 : « Permanence et modifications des formes de documentation patrimoniale : circulation d’un monument médiéval entre le XIXe et le XXe siècle », In Bideran Jessica (de), Deramond Julie et Fraysse Patrick, actes de la journée scientifique “Sic&Histoire” du 8 novembre 2013,  Toulouse : Cépaduès, 11 pages.

Publications dans une revue à comité de lecture :

Mars 2016 : « Du fragment daté au corpus patrimonialisé : numérisation et muséalisation de l’article de presse mauriacien », Études digitales (1). 

Septembre 2015 : « Fabrique d’un objet muséographique, la photographie ancienne et son substitut numérique au musée d’Aquitaine », Études photographiques (32).

2014 : « Du document patrimonial au monument virtuel : les nouvelles mémoires numériques du patrimoine », Cahiers de la Société Française des Sciences de l’Information et de la Communication (SFSIC) (10), p. 66-72.

2014 : « Visites numériques et parcours augmenté, ou les interactions complexes des touristes avec le patrimoine », Échappées (2), Design graphique et usages numériques (publication à venir).

2013 : « Des territoires virtuels entre références savantes et récit fictionnel. L’exemple d’un serious game au musée d’histoire », Médiation Et Information (37), Les territoires du virtuel (publication à venir).

2012 : « Un Chercheur, un livre : ROGERS Everett M., Diffusion of innovations, Toronto, Free Press, 2003, 551 p. », Essais, pp. 135-138.

À venir : « Patrimonialisation et mise en représentation des cultures portuaires. Approches comparées des dispositifs scénographiques et numériques du Musée d’Aquitaine (Bordeaux) et du Château des ducs de Bretagne (Nantes) », Essais (6).

À venir : « Mises en scène numériques des territoires aquitains, entre médiation patrimoniale et stratégie de communication touristique », en collaboration avec Patrick Fraysse, Études de Communication (45).

À venir : « Un cas d’école pour les services d’archives, quand dispositif numérique et médiation culturelle oublient le document », Les enjeux de l’Information et de la Communication (16).

Actes de colloque :

2015 : « La restitution infographique à la lumière de la bande dessinée historique. Récit médiatique et enjeux scientifiques », In Callego Julie (dir.), Colloque Bande dessinée historique, 23-26 novembre 2011. Université de Pau et des Pays de l’Adour, Presses Universitaires de Pau, 10 pages.

2014 : « Cathédrales numériques d’Aquitaine : nouvelles pratiques de médiation documentaire du patrimoine », In Liquète Vincent (dir.), Colloque CIA, Transfert et organisation des connaissances en contexte, 22-23 mai 2014, ESPE d’Aquitaine et Université de Bordeaux, [En ligne], 8 pages, http://gccpa.espe-aquitaine.fr/index.php/interventions-cia-2014/axe-3

2014 : « How heritage circulates and is appropriated using digital ressources : the case of « enchanced monuments » », In Dufrêne Bernadette (dir.), Heritage and digital humanities, Colloque Patrimoines et humanités numériques, 21-23 juin 2012, Berlin : LIT, p. 213-224.

2010 : « Une expérience de réalité augmentée mobile : le cabinet de travail de Charles V au château de Vincennes », Colloque Virtual Retrospect, 17-19 novembre 2009, Bordeaux : Ausonius, pp. 123-129.

Communications orales, Séminaires :

2014 : « Grottes virtuelles et médiations numériques, vers une nouvelle relation au public et au patrimoine« , Les nouvelles technologies appliquées au patrimoine : perspectives et enjeux, Colloque international Paris, musée du quai Branly.

2014 : « Monuments virtuels et médiations du temps », Séminaire d’archéologie de l’Ouest : la 3D appliquée à l’étude et à la médiation des sites archéologiques, Université de Rennes.

2014 : « A propos des apôtres du Portail Royal : documentation et construction du discours de l’historien de l’art », Le Portail Royal de la cathédrale de Bordeaux, Journée d’étude, Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévale, Université Poitiers.

2013 : « Valorisation du patrimoine urbain et parcours de visite numérique, nouveaux enjeux de médiation, nouvelles narrations », Le patrimoine urbain face aux nouvelles pratiques touristiques, Journée d’étude organisée par l’Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire, Palais des Congrès, Royan.

2013 : « Le patrimoine à l’ère des humanités digitales, usages et enjeux de médiation. Réalité augmentée et pratiques de visite », Institut des Humanités Digitales de Bordeaux, MICA, Université de Bordeaux 3.

2013 : « ’Histoire des arts et Humanités Digitales », Forum régional du club Innovation et Culture, CAPC.

2013 : « Ces images qui nous projettent dans le passé, monuments virtuels et récits patrimoniaux », L’image projective, Séminaire INHA-EHESS.

2012 : « Premier aperçu de l’histoire des images de synthèse patrimoniales : retour sur quelques expériences de restitution », L’image de synthèse pour la visualisation architecturale dans les années 70-80, Programme de recherche Hist3D, Journée d’étude, EnsAD-Lab, INHA, Sorbonne Nouvelle-Paris 3.

2011 : « De nouvelles formes de médiations culturelles : à propos de diverses applications infographiques pour communiquer le patrimoine monumental », Séminaire, Université de Toulouse-Sabatier, Toulouse (31), 01 décembre 2011.

2011: « L’énigme en archéologie, objet de récit médiatique. Des pyramides en images de synthèse », L’énigme en archéologie et en histoire de l’art, Table Ronde 8-9 décembre 2011 Université Paris Ouest, Nanterre.

2011 : « Patrimoine et espace public : une histoire de représentation… graphique », Arts et Savoirs, Journées doctorales de l’APAHAU, Université de Bordeaux 3, Bordeaux (33), 6-8 octobre 2011.

2010 : « Mise en valeur du patrimoine 3D par le numérique », Patrimoine, numérisation, et accès aux savoirs. Quand l’innovation dynamise le patrimoine, Journée organisée par l’AEC et la Région Aquitaine, Bordeaux (33), 21 octobre 2010.

2009 : « Recherche et problématique de restitution : le cas du cloître de la cathédrale Saint-André de Bordeaux », Séminaire, Université de Bordeaux 3, Bordeaux (33), 25 novembre 2009.

2009 : « Perception de l’espace historique. Espace de médiation – Espace de virtualisation », Recherche en histoire et gestion de l’Espace, Journée doctorale, Institut Ausonius, Bordeaux (33), 9 mars 2009.

2007 : « À propos de quelques restitutions numériques », Conférence à la Société Archéologique de Bordeaux.

Enseignement :

2015-2016 : Responsable du projet pratique « Application de visite en Réalité augmentée » de l’exposition « L’art pour le savoir », Master professionnel régie des œuvres et médiation de l’architecture et du patrimoine, Université Bordeaux Montaigne (Niveaux M2), mené conjointement avec des élèves ingénieurs en optique.

2015-2016 : Chargée de cours en Master professionnel régie des œuvres et médiation de l’architecture et du patrimoine, Humanités digitales et Muséologie, Université Bordeaux Montaigne (Niveaux M1).

2013-2015 : Initiation à la Culture numérique : les institutions patrimoniales, ICART, Niveau L2.

2011-2015 : Chargée de cours en Master professionnel régie des œuvres et médiation de l’architecture et du patrimoine, Maquette pédagogique des Séminaires d’initiation aux techniques d’images numériques, Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3 (Niveaux M1).

2012-2013 : Chargée de cours en Histoire de l’Art, Histoire et Médiation du Patrimoine,Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3 (Niveaux L2).

2009-2011 : Chargée de cours en Histoire de l’Art médiéval, Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3 (Niveaux L2 et L1).

2007-2009 : Chargée de cours en Histoire de l’Art médiéval, Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3 (Niveaux L3 et L1).

Expérience professionnelle

Entre mars 2005 et septembre 2012, suivi de réalisations audiovisuelles à visée patrimoniale au sein du studio d’infographie AXYZ : Chargée de projet patrimoine – Recherches historiques et iconographiques – Suivis restitutions infographiques.

Jessica Fèvres - de Bideran

Jessica de Bideran est actuellement chercheur post-doctoral au sein de l'université Bordeaux Montaigne et est membre de l'équipe MICS du LERASS de l'université de Toulouse. Elle participe ainsi à plusieurs programmes de recherche où il est question de numérisation et de valorisation numérique des patrimoines (monumental documentaire, etc.)...

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Carnet de recherche de Jessica de Bideran