De la porosité entre industries culturelles et sciences historiques (suite)

Florence
Florence à la Renaissance vue par Ubisoft. © Ubisoft, 2009-2010.

Dans la continuité d’un précédent billet, un signalement qui continue à alimenter mes réflexions concernant ce mouvement de reconnaissance intellectuelle1 et institutionnelle2 du jeu vidéo à décors historiques. Continuer la lecture de De la porosité entre industries culturelles et sciences historiques (suite)

  1. Le jeux vidéos font en effet de plus en plus l’objet d’articles scientifiques. On pourra par exemple consulter : Thomas Rabino, « Jeux vidéo et Histoire« , Le débatn° 177, 2013/5, pp. 110-116. []
  2. Certaines utilisations du jeu vidéo dans l’apprentissage de l’Histoire par des professeurs est à cet égard révélateur d’un changement de regard. Le même finalement qui a vu, dans les années 1980, apparaître la bande dessinée historique comme support de cours ; La bande dessinée peut-elle être pédagogique?  []

Jessica Fèvres - de Bideran

Jessica de Bideran est actuellement chercheur post-doctoral au sein de l'université Bordeaux Montaigne et est membre de l'équipe MICS du LERASS de l'université de Toulouse. Elle participe ainsi à plusieurs programmes de recherche où il est question de numérisation et de valorisation numérique des patrimoines (monumental documentaire, etc.)...

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn