Images et Humanités numériques, construction d’un terrain

Images_numériques_questionnaire
Capture écran faite lors de la construction d’une base de données consacrée aux ressources iconographiques concernant les travaux de restauration des Cathédrales d’Aquitaine. Drac Aquitaine, 2013 (projet en cours).

On le sait, la façon de faire des sciences humaines et sociales est désormais largement modifiée par les nouveaux et nombreux accès aux archives, aux œuvres ou aux sources numériques1. La gestion de ces collections numériques, leur recueil, leur conservation et leur diffusion, mais aussi l’analyse de ces corpus soulèvent par conséquent de nombreuses questions concernant plus spécifiquement les pratiques des scientifiques et enseignants chercheurs2. Fort de ce constat, de nombreuses enquêtes se multiplient pour tenter de mieux cerner ces recompositions professionnelles. A cet égard, et alors même que dans le cadre de ma mission actuelle pour la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine je suis chargée de réfléchir à la mise en oeuvre d’une étude, à l’échelle des sites universitaires Aquitains, sur la production et la gestion des données de la recherche en SHS à l’image de celle déjà produite par exemple à Lille 3, je me permets de relayer ici le questionnaire mis en ligne par l’Université de Reims, sous la direction notamment de Marianne Cailloux, Maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication à l’ESPE de Reims et membre du laboratoire CEREP.

Suite à différents échanges avec des membres de l’ISKO (International Society for Knowledge Organisation), cette équipe souhaite observer plus particulièrement les pratiques concernant les images numériques dans les approches des enseignants-chercheurs en SHS travaillant sur l’image, dans leurs cours comme dans leurs projets de recherche. Quels usages ont ces publics, très formés et très spécialisés, à la fois très autonomes et pourtant isolés dans leur posture professionnelle, des bases de données d’images numériques? Quelle est leur formation et ont-ils une pratique du numérique courante (usage des espaces collaboratifs de leurs laboratoires de recherche et du bureau virtuel)? Quelle transmission s’opère avec les étudiants sur ces sujets? Sont également interrogées les représentations socioculturelles de ces images numériques : droit et propriété intellectuelle ; rapports entre grandes bases d’images et collection personnelle de recherche ; conservation numérique et patrimoine immatériel, etc.

Cette enquête s’adresse donc aux enseignants-chercheurs en SHS – notamment ceux exploitant des images anciennes – et travaillant au moins occasionnellement avec des images : reproduction de documents historiques, d’œuvres d’art, d’artefacts archéologiques, etc. Ce premier travail a pour but d’appréhender les grands axes d’un projet de recherche plus large et de dessiner plus précisément un terrain d’études, lequel sera par la suite affiné par une série d’entretiens afin de mieux comprendre les mécanismes inhérents à ces nouvelles pratiques.

Si vous êtes concernés, n’hésitez donc pas à répondre à ce questionnaire ! Espérons pour conclure que les résultats de cette enquête seront publiés en accès libre…

  1. Le Deuff Olivier (2014): Le temps des humanités digitales : la mutation des sciences humaines et sociales, Limoges : FYP éditions. []
  2. Wieviorka Michel (2013): L’impératif numérique ou La nouvelle ère des sciences humaines et sociales ?, Paris: CNRS éd. []

Jessica Fèvres - de Bideran

Jessica de Bideran est actuellement chercheur post-doctoral au sein de l’université Bordeaux Montaigne et est membre de l’équipe MICS du LERASS de l’université de Toulouse. Elle participe ainsi à plusieurs programmes de recherche où il est question de numérisation et de valorisation numérique des patrimoines (monumental documentaire, etc.)…

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

2 réflexions sur « Images et Humanités numériques, construction d’un terrain »

  1. Bonjour,

    en novembre 2013, l’équipe « IconoRéseau » de la MSH Val de Loire a organisé une enquête assez proche, dont les résultats ont été présentés lors d’une journée d’études organisées à la MSH Ange-Guépin à Nantes. La synthèse de ces observations est disponible ici:
    http://iconorezo.hypotheses.org/50

    Cordialement,
    Cécile Boulaire

    1. Bonjour Cécile et merci pour ce complément d’informations très pertinent pour une mise en commun de ces différentes réflexions et recherches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *