Documentarisation et construction du discours de l’historien de l’art

Panneau de présentation des travaux de restauration actuellement menés sur le Portail Royal de la cathédrale de Bordeaux. Cliché ©Jessica de Bideran, 2013.
Panneau de présentation des travaux de restauration actuellement menés sur le Portail Royal de la cathédrale de Bordeaux. Cliché © Jessica de Bideran, 2013.

Ce Mardi 06 mai 2014 se tiendra au Centre d’Etudes Supérieures de Civilisation Médiévale de Poitiers une journée d’étude consacrée au Portail Royal de la Cathédrale Saint-André de Bordeaux organisée par Markus Schlicht, Chercheur au CNRS, Historien de l’art spécialiste de la fin du Moyen Age. J’y présenterai une communication intitulée « A propos des apôtres du Portail Royal : documentarisation et construction du discours de l’historien de l’art ».

A travers celle-ci, dont le sous-titre aurait pu être « Pour une propédeutique des Humanités Digitales en Histoire de l’Art« , je souhaite poursuivre mes réflexions portant sur la documentarisation numérique du patrimoine monumental , réflexions éprouvées dans le cadre du programme scientifique sur lequel je travaille actuellement1 et également abordées en novembre dernier lors de la journée d’étude organisée avec Patrick Fraysse et Julie Deramond à l’Université Paul Sabatier de Toulouse, « Le document, concept commun et débats entre SIC et Histoire« .

Il sera question d’interroger, en suivant la circulation de ces apôtres et de leurs multiples représentations patrimoniales, les possibilités heuristiques proposées par les dispositifs numériques pour la recherche et l’enseignement en Histoire de l’Art. En confrontant ces outils à d’anciennes pratiques de documentarisation et de mise en exposition des ressources documentaires, nous souhaitons aller au-delà de la transparence dont se pare généralement cette re-documentarisation numérique2.

  1. Programme de recherche-action mené conjointement avec la DRAC Aquitaine et l’Université Bordeaux Montaigne intitulé « Cathédrales Numériques ». Il s’agit de réfléchir et de mettre en oeuvre la numérisation, l’indexation et la valorisation digitale d’une riche documentation technique et professionnelle concernant les travaux de restauration des cathédrales d’Aquitaine. Au-delà de l’analyse documentaire du fonds d’archives propre à toute recherche en Sciences Historiques, l’organisation du travail de réflexion est notamment menée sur la base de problématiques structurantes concernant les questions de médiation patrimoniale via les dispositifs numériques (contenus de médiation, usages des TIC, exploration des publics, appropriation des discours et pratiques culturelles, etc.). []
  2. Sur ce sujet nous pensons bien sûr au travail de Corinne Welger-Barboza et donc à l’Observatoire Critique. []

Jessica Fèvres - de Bideran

Jessica de Bideran est actuellement chercheur post-doctoral au sein de l'université Bordeaux Montaigne et est membre de l'équipe MICS du LERASS de l'université de Toulouse. Elle participe ainsi à plusieurs programmes de recherche où il est question de numérisation et de valorisation numérique des patrimoines (monumental documentaire, etc.)...

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Une réflexion au sujet de « Documentarisation et construction du discours de l’historien de l’art »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *